You are here:   Accueil Excursions Mont Saint Michel, Deauville et Honfleur

Mont Saint Michel, Deauville et Honfleur

compo_mich_honf

Réputé dans le monde entier pour l’originalité de son site et la beauté de son architecture, le Mont-Saint-Michel est l’une des principales curiosités monumentales françaises. Il nous offre un spectacle inoubliable !

 

Visitez avec nous le célèbre Mont Saint Michel, surnommé « la Merveille de l’occident ». Laissez-vous séduire par le charme de Honfleur, ville d’Art et d’Histoire et berceau de la peinture impressionniste... A Deauville, détendez-vous sur la plage de la station balnéaire la plus glamour des côtes françaises… !!!


à partir de € 135    Voir Programme  

LE MONT SAINT MICHEL

"Merveille de l'Occident", le Mont-Saint-Michel se dresse au coeur d'une immense baie envahie par les plus grandes marées d'Europe. Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, il accueille chaque année, près de 3,5 millions de visiteurs, pèlerins ou simples touristes.

C'est à la demande de l'Archange Michel, "chef des milices célestes", qu'Aubert, évêque d'Avranches construisit et consacra une première église le 16 octobre 709. En 966, à la demande du Duc de Normandie, une communauté de bénédictins s'établit sur le rocher. L'église préromane y fut alors élevée avant l'an mil. Au XIème siècle, l'église abbatiale romane fut fondée sur un ensemble de cryptes, au niveau de la pointe du rocher et les premiers bâtiments conventuels furent accolés à son mur nord.

  mont_stmichel_1

mont_stmichel_2

 

L'abbaye, un chef d'oeuvre monumental

Au 12ème siècle, les bâtiments conventuels romans furent agrandis à l'ouest et au sud.

 

Au XIIIème siècle, une donation du roi de France Philippe Auguste à la suite de la conquête de la Normandie, permit d'entreprendre l'ensemble gothique de la Merveille : deux bâtiments de trois étages couronnés par le cloître et le réfectoire.

Au 14ème et 15ème siècle, la guerre de cent ans rendit nécessaire la protection de l'abbaye par un ensemble de constructions militaires qui lui permit de résister à un siège de plus de trente ans. Le choeur roman de l'église abbatiale, effondré en 1421 fut remplacé par le choeur gothique flamboyant à la fin du Moyen-âge.

Ce grand foyer spirituel et intellectuel fut avec Rome et Saint-Jacques de Compostelle l'un des plus importants pèlerinages de l'Occident médiéval. Pendant près de mille ans des hommes, des femmes, et des enfants sont venus, par des routes appelées "chemin de Paradis", chercher auprès de l'Archange du jugement, peseur des âmes, l'assurance de l'éternité.

Le cloître, une merveille architecturale

C'est un jardin improbable, juché tout en haut d'un rocher aride. Plat comme la main, alors qu'ici tout n'est que pentes escarpées. Si loin de la terre, à quatre-vingts mètres au-dessus du sol, ce jardin plane en plein ciel, ouvert sur l'immense baie où le sable et la mer s'entremêlent.

Une beauté épustouflante

Après avoir admiré l’Abbaye, vous pourrez contempler la beauté incomparable de la Baie en descendant le chemin des remparts, ou en choisissant le chemin de ronde, sur votre gauche, jalonné de petits jardins, auquel vous avez également accès par le porche des Fanils.

  cloitre_mont_stmichel montstmichel_nuit
Le cloître La baie du Mont St Michel

honfleur_1

 

HONFLEUR

Nichée dans "un écrin de verdure", Honfleur est un port au passé historique prestigieux, résolument tourné vers l'avenir. Tour à tour, cité maritime ; point de départ de grandes expéditions en partance vers de nouvelles terres, port patrimoine de renommée internationale et cité artistique, berceau de personnalités célèbres, Honfleur traversa les siècles en marquant l'histoire.

 

Epargnée, en grande partie, par les épreuves du temps, la petite cité maritime a su préserver les témoins de ce riche passé historique qui en font, aujourd'hui, l'une des villes les plus visitées de France…

Le Vieux bassin

L'ensemble formé par le Vieux Bassin - les pittoresques maisons du Quai Sainte-Catherine - la Lieutenance et l'église Saint-Etienne est ce qui frappe certainement le plus lorsque l'on visite Honfleur pour la première fois. Ce bassin à flot fut créé, par ordre de Colbert, en 1681, en remplacement de l'ancien havre d'échouage.

D'un côté du Vieux Bassin, sur le Quai Sainte-Catherine, toute une série de hautes maisons forme une originale toile de fond. Ces maisons, serrées les unes contre les autres, de tailles différentes, présentent cette particularité d'avoir leurs étages supérieurs donnant à l'arrière sur les rues "du Dauphin" et "des Logettes", de sorte qu'elles ont presque toutes deux propriétaires différents.


honfleur_3

boudin

Honfleur et les peintres

La Lumière de Honfleur, louée maintes fois par les peintres, doit beaucoup à l'estuaire et les peintres lui doivent beaucoup. La Seine, grâce à son estuaire, offre aux peintres des soleils couchants merveilleux et des perspectives de bateaux dans le lointain qui, associées à la vue en premier plan d'une sortie du port ou d'une des deux rives du fleuve, permettent de multiplier à l'infini la construction d'un tableau. Ceci peut expliquer que les Peintres de l'Estuaire soient souvent des peintres de marine.

Au 19ème siècle, Honfleur devient un centre artistique exceptionnel : Eugène Boudin, dont l'influence a été déterminante sur l'école impressionniste, réunit autour de lui de nombreux amis artistes, dont Jongkind, Monet et le poète Charles Baudelaire.

 

Le quartier et l'église Sainte Catherine

Le quartier Sainte-Catherine s'est développé au moment de la construction des remparts. Quartier maritime, "les gens de mer" y ont laissé leur empreinte. Leurs vieilles maisons à pan de bois y subsistent.

 

L'église Sainte-Catherine remplace une ancienne église de pierre détruite pendant la guerre de cent ans. C'est la plus grande église de France construite en bois par les charpentiers de marine avec un clocher séparé.

honfleur

st_catherine


poire_satie

Les maisons Erik Satie

Les Maisons Satie abritent un parcours scénographique et musical original rendant hommage au musicien et compositeur Erik Satie né en ces lieux, en 1866. Erik Satie était un artiste complet du XXe siècle s'adonnant également à la littérature et à la peinture. Il collabora avec les plus grands : Picasso, Picabia, Braque, Cocteau et exerça son influence sur des artistes aussi prestigieux que Debussy, Ravel ou Stravinsky. Muni d'écouteurs d'un procédé novateur, le visiteur est guidé dans une succession de tableaux musicaux au rythme de l'oeuvre d'Erik Satie.

La scénographie, alliant son, lumière, image et objets dans un décor aussi " fantaisiste " et "humoristique " que pouvait l'être Erik Satie, s'adresse aux visiteurs en proposant une visite à la fois ludique et informative. Bien plus qu'une exposition, cette visite implique le visiteur dans une mise en scène unique.

DEAUVILLE

Deauville, Station balnéaire mondaine de réputation internationale, symbolise l'élégance, le prestige et le raffinement. Avec son casino, sa marina, ses courses, ses ventes de yearling, son festival du film américain, son festival mondial du Bridge..., Deauville offre aujourd'hui un important choix d'équipements sportifs et de manifestations diverses qui en font une des stations les plus appréciées de la clientèle internationale.

A voir absolument :

- Les planches, l'aspect le plus caractéristique et l'endroit le plus animé de la plage

- Le Port des Yachts

- Port Deauville

- Le Casino.

 


jetee_deaville

deauville_1

Et Morny créa Deauville...

En 1825, l'emplacement de Deauville n'était encore qu'une vaste plaine de sable déserte. Le vieux village d’Auvilla bâti en retrait sur la hauteur, ne comptait que 113 habitants lorsque le Duc de Morny y vint pour la première fois. Il fut séduit par le site et décida de créer un champ de courses de classe ; les grandes villas apparurent et une nouvelle ville se dessina. Le Duc de Morny mit à la mode le séjour d'été de Deauville qui attira dans un premier temps la noblesse puis le monde des artistes et les célébrités.

 

Les plus grands noms du monde des affaires et des têtes couronnées se pressent à Deauville, c’est « La Belle Epoque ». La ville inspire également de nombreux artistes comme Coco Chanel, qui y ouvre l’une de ses premières boutiques, le déjà reconnu couturier Paul Poiret, de nombreux peintres comme Dufy, Fujita, Van Dongen, des écrivains, des poètes, des caricaturistes, tels Apollinaire, Sacha Guitry, Colette, Sem, etc.



Le Programme

Programme du samedi :

  • Rendez-vous à 7h00 place de l'Opéra Garnier sur les escaliers de l’Opéra, (métro Opéra, lignes 3- 7 - 8 et RER A (station Auber)
  • Départ pour le Mont Saint Michel
  • Déjeuner libre au Mont Saint Michel
  • Visite guidée de l'abbaye du Mont Saint Michel
  • Temps libre pour la promenade et les photos
  • En fin d'après midi, départ pour Caen
  • Dîner libre au centre-ville
  • Nuit à l'hôtel / l’auberge à Caen


Programme du dimanche:

  • Petit-déjeuner à l'hôtel à 8h-8h30
  • Départ pour Honfleur
  • Visite libre de la ville et de ses monuments (le vieux bassin, le musée Eugène Boudin, le musée Erik Satie, les jardins, le musée de la marine, l’église Sainte Catherine…)
  • Temps libre pour le déjeuner
  • Départ pour Deauville
  • Temps libre pour la promenade, la détente sur la plage et la baignade.
    Retour à Paris
  • Arrivée prévue autour de 21h00 - 21h30



Les tarifs et Les dates

Prix: à partir de €135


Compris dans le prix:

  • Le transport en autocar
  • L'entrée et la visite guidée de l'Abbaye du Mont Saint Michel
  • L'hébergement en chambres multiples (3 personnes)
  • Le petit déjeuner du dimanche matin
                  

Excursions à Venir: